NIUTOU FARONG (594-657)

Extrait de la Chanson de l'Esprit

 

La chanson de l’esprit

Traduction libre à partir de l’anglais tiré du livre The Poetry of Enlightenment: Poems by Ancient Chan Masters

La nature de l’esprit est sans noumène
Quel besoin y a t-il pour
les points de vue et le savoir ?
Originellement il n’ y a pas un seul Dharma
(vérité ou réalité ou loi naturelle)
Pourquoi discuter du souffle et de la discipline ?
Aller et venir sans commencement;
Pour chercher, c’est sans voir
Pas besoin de faire quoi que se soit
C’est brillant, immobile, auto existant

La passé est comme un espace vide;
Connaître n’importe quoi
et le principe de base est perdu
Projetant une claire lumière sur le monde,
Éclairant, pourtant obscure

Si l’esprit d’unité est entravé,
tous les Dharmas sont incompris.
allant et venant donc,
y a t-il besoin d’investiguer plus ?

Prenant naissance
sans empreinte de naissance,

Naissance et illumination sont les mêmes.
Désireux de purifier l’esprit
Il n’y a pas d’esprit à l’effort

Partout dans l’espace et le temps
rien n’est illuminé

C’est le plus profond

Connaître les dharmas
c’est ne pas les connaître;

Ne pas savoir est savoir l’essentiel.

Utiliser l’esprit pour maintenir la quiétude
Vous continuez d’échouer à quitter la maladie
Naissance et mort oubliées
C’est la nature originelle

Le plus haut des principes
ne peut pas être expliqué

Il n’est ni libre ni attaché
il est toujours avant vous

Il n’y a rien devant vous
Rien, pourtant tout est comme d’habitude
N’abusez pas de sagesse pour l’examiner
La substance elle même est vide et obscure

Les pensées naissent et meurent
La précédente pas différente de la suivante
Si la pensée suivante ne survient pas
la précédente pensée s’arrête d’elle même

Niutou
Share This